home-cover-2

Histoire du lieu

image histoire timeline

Les Catacombes de Paris à travers l'histoire

-53 000 000
photo
- 53 millions d’années : fin de la sédimentation
Ouvrir la page
photo

-53 000 000 - 53 millions d’années : fin de la sédimentation

Paris et ses environs sont occupés par une vaste plaine marécageuse.

Il y a 53 millions d’années, Paris et ses environs sont occupés par une vaste plaine marécageuse entrecoupée de multiples bras de fleuves s’écoulant vers le nord de l’Europe. Le climat est tropical, la végétation très dense. Vers 50 millions d’années, une compression due à la formation des Pyrénées fracture les couches géologiques (faille de la Seine) et les plisse (anticlinal de Vernon, Eure). Puis les reliefs associés à ces déformations tectoniques sont progressivement érodés et vers 47 millions d’années, sur une surface aplanie, la mer provenant du nord de l’Europe envahit le nord de la France. Elle atteint l'emplacement de Paris qui est alors une vaste plage de sable sous les palmiers. Un petit corail, caractéristique de ces couches géologiques, est fixé au fond de ces eaux agitées, peuplées de nombreux gastéropodes, mollusques, tortues marines et poissons, dont des requins.


Consulter le dossier pédagogique

Dossier pedagogique des Catacombes
PDF - 5.7 Mo


-47 000 000
footer contact
- 47 millions d’années : invasion marine
Ouvrir la page
footer contact

-47 000 000 - 47 millions d’années : invasion marine

 La mer envahit le nord de la France aplani par l’érosion, début de la formation des bancs lutétiens. 

La mer au Lutétien moyen continue sa progression vers le sud de Paris mais sa profondeur commence à diminuer dans le golfe parisien. À la fin du Lutétien, la mer s’est retirée, laissant place à des lagunes et à un paysage de mangroves.


Consulter le dossier pédagogique

Dossier pedagogique des Catacombes
PDF - 5.7 Mo


4 avril 1777
image bonus 01
Création du service de l’Inspection générale des carrières de Paris
Ouvrir la page
image bonus 01

4 avril 1777 Création du service de l’Inspection générale des carrières de Paris

L’Inspection générale des carrières de Paris ou IGC est instauré par Louis XVI

Ce service a pour mission de surveiller et de consolider les carrières désaffectées, suite à une série de graves effondrements du sol parisien au milieu du XVIIIe. siècle. 

image d'illustration
© Musée Carnavalet / Roger-Viollet

Consulter le dossier pédagogique

Dossier pedagogique des Catacombes
PDF - 5.7 Mo


1785 - 1787
image d'illustration
Premières évacuations
Ouvrir la page
image d'illustration
image d'illustration

1785 - 1787 Premières évacuations

Les premières évacuations ont lieu de 1785 à 1787 et touchent le cimetière le plus important de Paris, les Saints-Innocents.

Les premières évacuations ont lieu de 1785 à 1787 et touchent le cimetière le plus important de Paris, les Saints-Innocents, précédemment condamné en 1780 après un usage consécutif de près de dix siècles.

Les sépultures, les fosses communes et les charniers sont vidés de leurs os qui sont transportés, à la tombée de la nuit pour éviter les réactions hostiles de la population parisienne et de l’Eglise. Ils sont ensuite déversés par deux puits de service de la carrière puis répartis et entassés dans les galeries par les ouvriers carriers.

Les transferts se poursuivent après la Révolution jusqu’en 1814 avec la suppression de cimetières paroissiaux du centre de Paris tel que Saint-Eustache, Saint Nicolas-des-Champs, et le Couvent des Bernardins. Ils reprennent de nouveau en 1840 lors des travaux d’urbanisme de Louis-Philippe, et lors des travaux haussmanniens de 1859 à 1860.

Image histoire ossuaire
7 avril 1786
photo
Ossuaire municipal de Paris
Ouvrir la page
photo

7 avril 1786 Ossuaire municipal de Paris

Le site est consacré "Ossuaire municipal de Paris" le 7 avril 1786.

Le site s’approprie dès ce moment le terme mythique de "Catacombes", en référence aux catacombes de Rome, objet de fascination publique depuis leur découverte.

1809
image d'illustration
Accessible au public
Ouvrir la page
image d'illustration

1809 Accessible au public

À partir de 1809, les Catacombes deviennent accessibles au public sur rendez-vous.

Un registre est ouvert à la fin du parcours pour recueillir les impressions des visiteurs ; celui-ci se remplit très vite car ces visites connaissent rapidement un grand succès auprès des Français comme des étrangers. L’ossuaire accueille d’ailleurs au fil des années de nombreux personnages illustres : en 1787, le comte d’Artois, futur Charles X, s’y rend en compagnie de dames de la cour ; en 1814, l’empereur d’Autriche François Ier les visite à son tour et, en 1860, Napoléon III y descend avec son fils. 

image histoire timeline
1860
image d'illustration
Depuis le XIXe siècle : conditions de visites
Ouvrir la page
image d'illustration

1860 Depuis le XIXe siècle : conditions de visites

Au cours du XIXe siècle, les modalités de visites ne cessent de changer.

Les Catacombes de Paris ne cessent d'être en période de fermetures totales et d'ouvertures mensuelles ou trimestrielles. Aujourd’hui accessibles à tous sans autorisation, les Catacombes de Paris reçoivent près de 550 000 visiteurs par an.

mars 2017
vue de la sortie des catacombes
Nouvelle sortie-boutique

© Pierre Antoine

Ouvrir la page
vue de la sortie des catacombes

mars 2017 Nouvelle sortie-boutique

En mars 2017, les Catacombes sont pourvues d'une nouvelle sortie avec un nouvel espace boutique. 

photo

Le nouvel aménagement architectural des Catacombes comprend un pavillon de sortie situé au 21 bis avenue René Coty. Le projet des architectes de l’agence Yoonseux est centré sur le retour à la lumière du visiteur après son long parcours dans les galeries en sous-sol. L’auvent en vitrage feuilleté tendu vers l’avenue diffuse une lumière opalescente et constitue un seuil de transition grâce à la blancheur sculptée des parois en Corian© et l’afflux de lumière naturelle.
A l’intérieur du site, l’installation d’un escalier de remontée plus large et plus praticable et la création de sanitaires améliorent le confort des visiteurs.

photo
septembre 2018
image d'illustration
Nouvelle entrée des Catacombes

© artene

Ouvrir la page
image d'illustration

septembre 2018 Nouvelle entrée des Catacombes

Les Catacombes améliorent l'accès au site avec une nouvelle entrée permettant d'accéder au parcours souterrain.

Ce nouvel accès se fait via le rez-de-chaussé du pavillon de l'ancienne barrière d'Enfer construit par l'architecte Claude-Nicolas Ledoux en 1787. Le bâtiment a été entièrement restauré par l'architecte en chef des Monuments Historique : Christophe Batard. 

En 2019, une scénographie particulière permettra de donner les clés de compréhension avant l'accès au parcours souterrain.  

Pour en savoir plus sur l'architecture de ce bâtiment, consultez la rubrique présentant le Pavillon Ledoux